Disques vinyle – Journal audiobiographique ? par Alexandre Castant

Objet sonore visuel par excellence, le disque vinyle est, à lui seul, le symbole d’une histoire plastique de la musique : il traverse les âges électriques et se réactive sans fin : sa fabrication procède des machines et son produit, synthèse des arts sonores, ouvre sur une utopie.