Album

« Les hôtes » Jérôme Poret

vinyle couleur 33t, 140 gr, pochette double 2021 prolongeant les recherches de l’artiste sur les liens entre son, architecture et hantise.

En 1884, convaincue qu’une malédiction s’abat sur sa famille en raison de l’invention par son beau-père de la première carabine à répétition, la veuve Winchester débute la construction d’une maison qui s’achèvera 38 ans plus tard , à son décès. Chaque nuit, elle communique alors avec les esprits des victimes présumées de la carabine, qui lui fournissent les plans d’une maison en chantier permanent pour les accueillir. À la mort de sa propriétaire en 1922, elle comporte plus de 160 pièces sur un hectare. S’inspirant de cette histoire, Jérôme Poret a produit pour son exposition à La Maréchalerie un ensemble d’œuvres et d’invitations à l’intersection de l’architecture, du spiritisme et de la phonographie.

La production de cette édition confiée au studio Warmgrey, prolonge le projet réalisé à l’occasion de l’exposition éponyme à La Maréchalerie, centre d’art de l’École Nationale Supérieure d’architecture de Versailles , du 20 septembre au 15 décembre 2019. Elle comprend :

– Un disque couleur GOLD sur lequel sont fixées six voix extraites des séances sous R.E.A.H. (Rêve Éveillé Augmenté par l’Hypnose) des étudiant. es de l’ÉNSA Versailles conduites par l’hypnologue Marie Lisel en amont de l’exposition «  Les Hôtes  ». Les 6 voix sont remixées et accompagnées d’une composition à l’harmonica de verre, instrument inventé par Benjamin Franklin et employé par Franz Anton Mesmer lors de ses traitements collectifs par le magnétisme animal autour de son « baquet ».

– Une pochette gatefold finition vernis mat , en deux volets ouverts avec visuel de l’exposition.

– Une sous-pochette impression quadrichromie avec visuel de l’installation   WHISPER ROOM, représentant le fameux gramophone des frères Lumière ,« His Master’s Voice » avec sa membrane en carton, emprunté au Phonomuseum de Paris.

– Un insert 4 pages couleur pliées format 30 x 60 cm, présentant une histoire des États-Unis au 19e siècle, revisitée par l’artiste, intégrant un plan de la maison Winchester.

– Un journal de 8 pages au format ouvert 60 x 42 cm,  ur le modèle du Spiritual Telegraph (enquête et travaux de la Conférence de New York sur les phénomènes spiritualistes, 1852-1860) adapté des débats « Manèges » organisés par La Maréchalerie et Jérôme Poret ; avec les contributions de Philippe Baudoin, Marie Cantos & Guillaume Constantin, Renaud Evrard, Ann Guillaume, Alice Laguarda, Guillaume Lasserre, Stéphanie Sauget.

© adagp Jérôme Poret_2019_2022

30 euros

LIENS :

Livret de l’exposition : .pdf version française & .pdf english version

Le 10/12/2016 France Culture – Mauvais genres
Hantises et traîtrises : Émile Tizané, Alexander Mackendrick
PODCAST : https://www.franceculture.fr/emissions/mauvais-genres/hantises-et-traitrises-emile-tizane-alexander-mackendrick

Le 20/02/2012 France Culture Numéro 26. Spiritismes
PODCAST : https://www.franceculture.fr/emissions/latelier-interieur/numero-26-spiritismes

Le 14/05/2011 France Culture – Mauvais Genres
En compagnie de l’historienne Stéphanie Sauget, Mauvais Genres se penche sur l’histoire des maisons hantées. Qu’est-ce-qu’une hantise, à quoi ressemblent ces manifestations, comment les combattre, quelle part y jouent les fantasmes et les croyances ?
PODCAST : https://www.franceculture.fr/emissions/mauvais-genres/lhistoire-des-maisons-hantees

Article de Christophe le Gac dans le N°433 d’Architecture d’Aujourd’hui :
Article « Spiritualist Signal and Theosophical Noise »de Paul Manning _ Trent University
Sérigraphie 96 X 66 cm _numéroté 1 à 25 « Whisper Room »_ 2021 par Matthieu Morel, Jérôme Poret, Sarah Winchester réalisé avec l’association l’Insolante à Paris

https://www.academia.edu/70427258/THE_WINCHESTER_WIDOW_S_GUESTS